Maisons-Laffitte : le pari osé du nouveau libraire

 

Maisons-Laffitte-le-pari-ose-du-nouveau-libraire

Sylvain Fortier ouvre sa librairie généraliste ce samedi. Un véritable défi compte tenu de la crise qui touche la profession depuis plusieurs années.

Non, le livre n’est pas mort. Et Sylvain Fortier a bien l’intention de le prouver. Cet ancien cadre dans l’édition de logiciels procède ce samedi à l’ouverture officielle de sa librairie généraliste dans le centre-ville de Maisons-Laffitte. Une « véritable aventure » que cet homme de 46 ans n’hésite pas à tenter, et ce malgré le contexte défavorable qui entoure l’activité.

« C’est bien sûr un vrai défi, reconnaît-il. On sait que les librairies ne font pas vraiment partie des commerces en vogue et je suis bien conscient des risques que je prends, y compris sur le plan financier. Aujourd’hui, il faut faire face à une triple difficulté : un intérêt moindre pour la lecture, la concurrence des grands distributeurs sur Internet et l’apparition des nouveaux outils comme les liseuses ». Mais le nouveau libraire croît fermement en une « prise de conscience » de la part du public. « On a été tellement loin dans le numérique et la dématérialisation que l’humain a disparu, explique-t-il. J’ai l’impression qu’il a une vraie attente autour du livre ».

Son projet a commencé à germer il y a maintenant 7 ans. Lui-même client régulier des librairies, Sylvain Fortier avait alors suivi un cursus de deux semaines à l’institut national de formation des libraires, histoire de voir un peu l’envers du décor. « On a tendance à idéaliser le métier de libraire, qui donne des bons conseils et livre ses coups de cœur littéraires. Cette formation m’a fait découvrir une activité bien plus complexe puisqu’on y aborde les aspects commerciaux, logistiques et juridiques. Et bizarrement, cela m’a encore plus motivé ».

 

Petit à petit, ouvrir sa propre librairie est alors devenu « une évidence ». Epaulé par un organisme spécialisé dans la création d’entreprise et l’accompagnement, il a donc trouvé ses créanciers. Ainsi que son local, une ancienne boutique de prêt-à-porter pour hommes à quelques mètres du cinéma l’Atalante. Un voisinage qui n’est pas pour lui déplaire. « J’ai rencontré le directeur et il y a des passerelles évidentes entre nos deux activités. Je pense qu’on réussira à organiser des choses ensemble ».

Car Sylvain Fortier tient à donner « une identité » à sa librairie, « à en faire un lieu d’animation, de découverte et d’échange ». Entre 4 000 et 5 000 références seront proposées en rayon. Avec une légère prédominance pour les thématiques de la nature et de l’environnement mais aussi des récits de voyages et d’aventures. « Une simple question de goût », justifie le libraire en déballant ses derniers cartons. Car le compte-à-rebours est lancé. Et cette première période de fêtes déjà primordiale.

Librairie « Le chemin du livre », 50, rue du Prieuré. Renseignements sur www.facebook.com/Les-Chemins-du-Livre

Source / QuelleLe-Parisien-fr



Ajouté le 03/12/2017 par Francis MILANI - 0 réaction

Réagir


CAPTCHA