Missions allemandes en France- Panorama de la semaine 48/ Überblick der Woche 48

Vers une Grande coalition ?

27 nov. 2017

La tentative avortée de former une coalition Jamaïque va-t-elle aboutir à la reconduction de la Grande coalition ? À Berlin, un nombre croissant de responsables souhaite trouver une issue à la crise en évitant l’alternative entre gouvernement minoritaire et nouvelles élections. C’est le cas du président allemand, Frank-Walter Steinmeier, qui poursuit ses consultations. De son côté, le Parti social-démocrate (SPD), vers lequel les regards se tournent, ne rejette plus par principe l’idée d’une nouvelle alliance de gouvernement avec les Unions chrétiennes (CDU/CSU).

 

Le SPD s’ouvre

La surprise passée, plusieurs élus du SPD ont appelé ces derniers jours à engager des discussions avec la CDU. « Aucune option n’est exclue », a déclaré aujourd’hui Martin Schulz. Le président du parti avait pourtant exclu sans varier tout retour au gouvernement de son parti depuis le soir des élections, il y a deux mois.

 

Mais le SPD avance avec beaucoup de méfiance vers la perspective d’une nouvelle Grande coalition. La puissante fédération sociale-démocrate de Rhénanie-du-Nord-Westphalie a ainsi formulé des conditions quant au programme qui serait négocié avec la CDU (retraites, santé, fiscalité, etc.). Quant aux Jusos, les Jeunes SPD, ils ont catégoriquement rejeté la perspective d’une alliance avec le parti d’Angela Merkel.

Dans ces conditions, a expliqué Martin Schulz, il est possible que les discussions aboutissent à une forme de gouvernement inédite. Dans tous les cas, les militants du SPD seront consultés.

 

Missions-allemandes-en-France

Cliquer sur l'image pour lire la suite de l'article / (© picture alliance/dpa)

 


 

La « plus grande batterie du monde » passe un cap

27 nov. 2017

Si le tournant énergétique est un puzzle, en voici peut-être la pièce manquante. Il y a quelques jours, une équipe de chercheurs d’Iéna (Thuringe) a présenté une nouvelle piste pour stocker de l’électricité en grande quantité : les cavités salines. Le procédé pourrait permettre un jour de stocker l’électricité produite par les éoliennes et les panneaux solaires pour l’utiliser en l’absence de vent et de soleil. De quoi résoudre l’un des problèmes clés du tournant énergétique…

 

Une piste supplémentaire pour stocker l’électricité

L’idée des chercheurs est simple : il s’agit de stocker l’électricité dans une batterie à flux, c’est-à-dire au sein d’un liquide, dans des cavités salines souterraines. Le professeur Ulrich Schubert et son équipe sont parvenus à créer un polymère de synthèse adéquat qui se dissout dans de l’eau salée pour former un électrolyte. Les électrons s’agrippent et se libèrent librement, mais le mélange reste stable. La future batterie a ainsi passé un premier test : celui du laboratoire.

 

Missions-allemandes-en-France

Cliquer sur l'image pour lire la suite de l'article / (© picture alliance/dpa)

 

Rendez‑vous des Unions européenne et africaine : Sigmar Gabriel à Abidjan

28 nov. 2017

Migrations, changement climatique, sécurité : l’Afrique et l’Europe n’ont jamais été aussi dépendantes l’une de l’autre. Aussi, ces dossiers seront au cœur du sommet qui réunira en Côte d’Ivoire les chefs d’État et de gouvernement de l’Union européenne et de l’Union africaine.

Le ministre fédéral des Affaires étrangères Sigmar Gabriel se rend à Abidjan dans la nuit de lundi à mardi (28 novembre) pour participer à une réunion des chefs de la diplomatie en amont du sommet UE‑UA. Dans la capitale ivoirienne, les ministres aborderont plusieurs questions très actuelles concernant les événements en Afrique et en Europe, entre autres la fragilité de la situation sécuritaire dans le Sahel, l’explosion démographique et les crises humanitaires. C’est déjà la cinquième édition de ce sommet des Unions européenne et africaine.

 

Missions-allemandes-en-France

Cliquer sur l'image pour lire la suite de l'article / (© Thomas Trutschel/photothek.net)

Qualité de l’air : Berlin passe à la vitesse supérieure

28 nov. 2017
Le diesel n’a définitivement plus bonne presse en Allemagne. Mais il n’est pas, pour l’heure, question de l’interdire lors des pics de pollution. Pour améliorer la qualité de l’air, le gouvernement allemand préfère accélérer le développement de la mobilité durable. Il va financer un plan d’urgence d’un milliard d’euros pour aider les communes à s’équiper en bus et taxis électriques, bornes de recharge électriques, technologies numériques de gestion de la circulation, transports en commun et pistes cyclables. L’industrie automobile doit supporter un quart du financement.
Plan d’urgence

Le gouvernement apportera les trois quarts restants, soit 750 millions d’euros. « L’argent sera disponible dès demain », a promis aujourd’hui la chancelière par intérim, Angela Merkel, aux maires allemands. Ces derniers s’étaient plaints de ne pas voir arriver le moindre euro alors que le plan d’urgence avait en principe été ficelé dès septembre dernier. Angela Merkel a compris le message et pris des mesures pour que les blocages administratifs auxquels ils se heurtent soient levés.

Mais la chancelière a été plus loin : selon elle, il convient de « pérenniser » le plan d’urgence en 2018. La qualité de l’air est une question que le futur gouvernement devra prendre à bras-le-corps.

Missions-allemandes-en-France
Cliquer sur l'image pour lire la suite de l'article / (© dpa/pa)

 

En Allemagne, la saucisse se réinvente

28 nov. 2017

 

Un match de football, une soirée entre amis ou un simpleafterwork : en Allemagne, tout est bon pour sortir le barbecue. Il constitue un élément essentiel de la convivialité made in Germany. Et la saucisse, prisée été comme hiver, garnit régulièrement la table. Chaque Allemand en avalerait quelque 30 kg par an.

Mais à quelque 280 calories et 25 grammes de graisse par saucisse, cette tradition commence à inquiéter certains spécialistes de la nutrition. À l’Institut pour l’hygiène alimentaire de l’université Leipzig, des scientifiques croient donc avoir trouvé la parade. Dans le cadre d’un programme de recherche soutenu par le gouvernement allemand, ils ont… réinventé la saucisse.

Peggy Braun est la directrice de l’Institut auquel le magazine Der Spiegelconsacre cette semaine un reportage. Un constat fonde ses recherches, explique-t-elle : les règles et les interdits « ne fonctionnent pas ». On ne change pas des habitudes profondément ancrées ! Il fallait donc se creuser la tête pour trouver un autre moyen de réduire la consommation de charcuterie grasse et son cortège de problèmes cardiovasculaires et autres maladies.

L’Institut pour l’hygiène alimentaire a pris le taureau par les cornes. Il s’est attaqué à la recette de la saucisse. Objectif : la réinventer pour la rendre moins grasse et moins calorique.

 

Missions-allemandes-en-France

 

Cliquer sur l'image pour lire la suite de l'article / (© dpa/pa)

 


 

Source / QuelleMissions-allemandes-en-France

 
 
 
 
 

 

 

 



Ajouté le 03/12/2017 par Francis MILANI - 0 réaction

Réagir


CAPTCHA