Missions allemandes en France- Panorama de la semaine 38 / Überblick der Woche Woche 38

En mission : l’Allemagne, partenaire de l’ONU pour le maintien de la paix

19 sept. 2017

Les opérations de paix sont l’une des marques de fabrique des Nations Unies. Elles ont beaucoup gagné en importance récemment en tant qu’instrument pour la prévention et la gestion des crises. Plus de 120 000 « casques bleus » provenant de 127 pays participent actuellement à quinze opérations à travers le monde. Au cours des dernières années, l’Allemagne a considérablement renforcé son engagement au sein de ces opérations.

 

Le maintien de la paix évoqué lors du débat général de l’ONU 

Missions-allemandes-en-France

Lire la suite, cliquer sur l'image / (©Liesa Johannssen/photothek.de )


 

Interview exclusive : comment fonctionne le système électoral allemand ?

19 sept. 2017

À quelques jours des élections législatives allemandes, Hélène Miard-DelacroixProfesseur à l’université Paris Sorbonne et spécialiste de l’Allemagne contemporaine, a expliqué au CIDAL le fonctionnement du système électoral allemand et les enjeux du scrutin.

 

CIDAL : Madame le Professeur, les élections législatives allemandes ont lieu ce dimanche 24 septembre. Elles ne comportent qu'un seul tour de scrutin et chaque électeur a deux voix. C’est un peu déroutant pour un Français... Pouvez-vous nous expliquer comment les suffrages sont comptabilisés pour aboutir à une assemblée de députés « en chair et en os » ?

 

Missions-allemandes-en-France

Lire la suite, cliquer sur l'image / (© CIDAL/F. Brunet)


Theodor Storm ou la mélancolie du Nord

19 sept. 2017

Thomas Mann le considérait comme un « maître ». Les lycéens lisent sa nouvelle testamentaire L’homme au cheval blanc (Der Schmimmelreiter) comme un classique au même titre que le Faust de Goethe. Et voilà bien longtemps qu’on ne voit plus en lui un simple poète régional, chantre des rivages du nord et de « la ville grise au bord de la mer grise », mais un inspirateur. Il y a 200 ans naissait à Husum (Schleswig-Holstein) l’écrivain allemand Theodor Storm (1817-1888). Il est l’auteur d’une œuvre pleine de magie et de mélancolie.

 

Fils d’un avocat, Theodor Storm avait baigné enfant dans une atmosphère pleine de magie. Sa grand-mère lui lisait des légendes et des histoires de fantômes. Ces histoires ne devaient plus le quitter.

 

Étudiant en droit à Kiel, puis à Berlin, Theodor Storm eut à cœur de rassembler avec ses amis Theodor et Tycho Mommsen, les légendes, les contes et les chansons de sa région natale. En 1843, ce travail donna lieu à sa première publication, le Livre des chants des trois amis(1843). Mais il lui fallut attendre 1949 pour connaître un début de notoriété avec Immersee, une nouvelle nostalgique et mélancolique sur le paradis perdu de l’enfance.

 

Réalisme poétique et magie

Missions-allemandes-en-France

Lire la suite, cliquer sur l'image / (© picture alliance / blickwinkel/U)


 

Les problèmes mondiaux demandent des solutions mondiales : Sigmar Gabriel se rend à New York pour la semaine de l’ONU

20 sept. 2017

Ces jours-ci, c’est à New York que le monde est le plus rapproché. Les crises et les conflits internationaux sont au cœur des discussions en cette semaine de la 72e Assemblée générale qui réunit les pays membres des Nations Unies. Nombre d’entretiens bilatéraux et de rencontres auront pour objectif de dégager des solutions. Malgré les élections législatives du 24 septembre, le chef de la diplomatie allemande ne peut évidemment pas manquer cet événement.

Le ministre fédéral des Affaires étrangères Sigmar Gabriel se rend à New York mardi soir (19 septembre) pour assister à sa première assemblée plénière. Avant son départ, le ministre a fait part de ses grandes attentes concernant les jours à venir : « Quand les décideurs politiques des quatre coins du monde se donnent rendez-vous, cela représente toujours une occasion de rechercher des solutions et de réaliser des progrès au cours des entretiens et des réunions. »

Missions-allemandes-en-France

Lire la suite, cliquer sur l'image (© Thomas Imo/photothek.de )


Entre Allemands et Russes, la mémoire vivante

20 sept. 2017

Des millions de morts, des villes occupées, des populations assassinées, affamées ou déportées : durant la Seconde Guerre mondiale, le front de l’Est a été le théâtre d’une guerre d’une insondable brutalité. Une guerre d’extermination. Sept décennies plus tard, pourtant, c’est ensemble qu’Allemands et Russes entretiennent la mémoire. Le musée germano-russe de Berlin-Karlshorst propose une vision réconciliée et vivante du passé. Une institution unique en son genre.

 

Un lieu chargé d’histoire

 

Missions-allemandes-en-France

Lire la suite, cliquer sur l'image /  (© dpa/pa)


 

L’Allemagne, un « partenaire puissant » au sein des Nations Unies

21 sept. 2017

Des personnalités internationales donnent leur avis sur l’engagement de l’Allemagne aux Nations unies.

 

Patricia Espinosa, secrétaire exécutive du Secrétariat sur le climat des Nations unies (UNFCCC) dont le siège se trouve à Bonn

« L’Allemagne fait preuve depuis longtemps de leadership sur les thèmes du changement climatique et du développement durable. Cette année, l’Allemagne organise la prochaine conférence sur le climat, la COP 23, avec le gouvernement des îles Fidji. Avec son étroite coopération et son soutien généreux, l’Allemagne montre au monde ce qui est nécessaire pour répondre au grand défi du changement climatique. Je me réjouis à la perspective de cette COP 23 à Bonn en novembre que j’espère fructueuse. »

 

Missions-allemandes-en-France

Lire la suite, cliquer sur l'image (© dpa)


Mettre fin au programme nucléaire nord-coréen : Sigmar Gabriel en Chine

21 sept. 2017

Les enjeux sont immenses dans le conflit nucléaire avec la Corée du Nord. Le ministre fédéral des Affaires étrangères Sigmar Gabriel s’est rendu à Pékin dimanche (17 septembre) afin d’intensifier la pression sur le régime de Pyongyang.

Sigmar Gabriel s’est rendu en Chine dimanche (17 septembre) où il s’est entretenu, à Pékin, avec le conseiller d’État aux Affaires étrangères Yang Jiechi. Ils ont principalement évoqué la crise provoquée par le programme illégal d’armement nucléaire de la Corée du Nord. Vendredi dernier seulement, ce pays avait envoyé un nouveau missile balistique dans l’océan Pacifique, survolant le Japon. « Le régime de Pyongyang nous prouve une fois de plus qu’il constitue une menace sérieuse pour la paix mondiale », avait alors déclaré Sigmar Gabriel.

 

Une menace pour la communauté internationale

 

Missions-allemandes-en-France

Lire la suite, cliquer sur l'image (© photothek.net)


 

Le gouvernement fédéral soutient la définition internationale de l’antisémitisme

22 sept. 2017

Le message est clair : non à l’antisémitisme, en Allemagne et partout ailleurs dans le monde. Dans la volonté de soutenir la lutte contre l’antisémitisme, le gouvernement fédéral a décidé d’entériner la définition internationale de l’antisémitisme formulée par l’Alliance internationale pour la mémoire de l’Holocauste (International Holocaust Remembrance Alliance, IHRA). L’Allemagne avait participé au lancement de cette définition.
 

Une conception commune, essentielle pour la lutte contre l’antisémitisme

Une conception internationale commune de l’antisémitisme est une condition essentielle pour combattre efficacement ce phénomène que l’IHRA définit de la manière suivante :

« L’antisémitisme est une perception particulière des Juifs qui peut s’exprimer comme la haine des Juifs. Les manifestations orales, écrites ou physiques de l’antisémitisme visent des Juifs et des non-Juifs et leurs biens, les institutions et établissements religieux juifs. Les manifestations de l’antisémitisme peuvent inclure le ciblage de l’État d’Israël en tant que collectivité juive. »

L’Allemagne est le cinquième membre de l’IHRA après la Grande-Bretagne, la Roumanie, Israël et l’Autriche à entériner politiquement cette définition au niveau national. L’adoption en mai 2016 de cette définition opérationnelle lors d’une réunion plénière des 31 membres de l’IHRA remonte à une initiative conjointe de l’Allemagne et de la Roumanie.

Missions-allemandes-en-France

Lire la suite, cliquer sur l'image (© picture alliance / dpa )


 

Élections : l’enjeu de la participation

22 sept. 2017

En 2013, 71,5 % des Allemands se sont rendus aux urnes pour les élections législatives. Seront-ils plus nombreux en 2017 ? À deux jours du scrutin, les partis redoublent d’efforts pour attirer les électeurs. Et les appels à voter se multiplient.

 

Campagnes pour la participation

Ils viennent de tous les horizons, pas seulement des candidats. Le grand quotidien Frankfurter Allgemeine Zeitung (FAZ), a, par exemple, lancé sa propre campagne : 80 % für Deutschland. Son objectif : encourager au vote pour atteindre un taux de participation de 80 %.

 

L’initiative combine un vaste travail d’information (via un site Internet) et des idées originales, comme des défis que les internautes peuvent s’engager à réaliser si l’objectif de participation est atteint.

La FAZ cible une catégorie d’électeurs en particulier : les quelque trois millions de personnes qui voteront dimanche pour la première fois. On sait, en effet, que les jeunes se rendent nettement moins aux urnes que leurs aînés. Or, la proportion des seniors dans le corps électoral allemand n’a jamais été aussi importante. La FAZ entend donc inciter les jeunes à faire entendre leur voix.

Missions-allemandes-en-France

Lire la suite, cliquer sur l'image (© dpa)


 

Exposition : Francfort ou l’effervescence créatrice

22 sept. 2017

 

Elle fascine les artistes. Mais qu’on se le dise, Berlin n’a pas l’exclusivité de la créativité ! Fédéralisme oblige, l’Allemagne regorge de jeunes pousses prometteuses dispersées aux quatre coins du pays. Des artistes qui travaillent à Leipzig, à Hambourg, en Rhénanie. Ou bien à Francfort, où nous emmène la nouvelle exposition du Goethe Institut de Paris, « BASIS.APERçU » (jusqu’au 29 octobre).

 

« Basis »

« Basis » désigne une plateforme artistique. Lancée en 2006, c’est une pépinière de talents où travaillent et exposent quelque 150 jeunes artistes et créateurs. Pour la plupart, ils ont été formés dans les prestigieuses écoles d’art de la région : l’École Städel de Francfort (Städelschule), l’École supérieure des arts appliqués d’Offenbach (Hochschule für Gestaltung) ou l’École supérieure des études théâtrales de Giessen (Hochschule für Theaterwissenschaften). Mais certains viennent de l’étranger. Il s’agit d’encourager les échanges avec les centres artistiques émergents du monde entier.

 

Missions-allemandes-en-France

Lire la suite, cliquer sur l'image (© Lilly Lulay: Liquid Portrait Sculpture)

 


Angela Merkel rencontre le Premier ministre français

18 sept. 2017

L’Allemagne et la France veulent approfondir leur coopération dans les secteurs d’avenir tels que la production de puces électroniques ou la robotique. C’est ce qu’a déclaré, à Berlin, la chancelière lors de la première visite de M. Philippe. Les deux dirigeants ont parlé aussi des réformes en France et de la politique migratoire.

La chancelière a reçu Édouard Philippe à la Chancellerie fédérale pour sa première visite officielle en Allemagne. Outre les réformes entreprises en France, la politique migratoire et la coopération dans les secteurs d’avenir étaient au cœur des entretiens.

Lire la suite, cliquer sur l'image / (© Gouvernement fédéral)

Missions-allemandes-en-France


L’Ukraine dit YES

18 sept. 2017

La politique étrangère ukrainienne maintient son objectif d’approfondir le rapprochement avec l’Union européenne et la coopération avec l’OTAN. C’est ce qu’ont réaffirmé le président le Petro Porochenko et nombre d’autres participants ukrainiens de haut rang lors de la conférence annuelle de la stratégie européenne de Yalta (Yalta European Strategy, YES).

 

Pour la quatrième fois depuis l’annexion illégale de la Crimée par la Russie, la conférence ne s’est pas déroulée en son lieu d’origine, la célèbre station thermale ukrainienne de Yalta au bord de la mer Noire, mais à Kiev. Le président Petro Porochenko a souligné vendredi (15 septembre) qu’outre la voie vers l’Europe et vers la solution du conflit avec la Russie dans l’est du pays, il s’agit surtout de poursuivre le chemin des réformes emprunté par l’Ukraine en 2014 après le mouvement Euromaïdan et la « révolution de la dignité ».

 

L’Allemagne parmi les principaux soutiens

 

Missions-allemandes-en-France

Lire la suite, cliquer sur l'image /  (© Ministère fédéral des Affaires étrangères)


 

Les parents allemands en quête d’un meilleur équilibre travail-famille

18 sept. 2017

Comment vont les familles allemandes ? Bien, si l’on en croit la dernière édition du Rapport du gouvernement allemand qui leur est consacré. La famille, devenue protéiforme, reste une valeur sûre. 79 % des Allemands la considèrent comme la composante la plus importante de leur vie. De plus, le nombre d’enfants par femme (1,5 en 2015) a atteint un sommet inédit depuis un quart de siècle. Des défis subsistent néanmoins.

 

Défis

Le premier est d’ordre social. La majorité des familles allemandes vit bien : le revenu moyen par tête a augmenté de 23 % entre 2004 et 2014. Mais toutes ne bénéficient pas de la prospérité économique à parts égales. En 2015, l’Allemagne comptait ainsi 2,8 millions d’enfants exposés au risque de pauvreté. Le chiffre, en hausse de 1,5 % par rapport à 2010, représente 19,7 % de la population de moins de 18 ans.

Missions-allemandes-en-France

Lire la suite, cliquer sur l'image / (© dpa)

 

Source / QuelleMissions-allemandes-en-France


 



Ajouté le 22/09/2017 par Francis MILANI - 0 réaction

Réagir


CAPTCHA