Echanges de Jeunes

 

Un enjeu d'avenir

Dans vingt ans…

C'est la génération d'aujourd'hui qui dessinera le futur des jumelages franco-allemands et de l'amitié entre nos deux villes de Maisons-Laffitte et de Remagen. C'est pourquoi il faut commencer tôt à donner à nos jeunes l'envie de se connaître, à donner aux jeunes Français le goût de découvrir l'Allemagne et aux jeunes Allemands, celui de découvrir la France. Cet objectif engage l'avenir mais ne va pas de soi, pour plusieurs raisons. 
L'apprentissage de la langue n'est plus aussi motivant : peu de Français apprennent l'allemand et leur nombre est en baisse ; les Allemands sont un peu plus nombreux à pratiquer le français mais pas tant que cela… A l'heure d'Internet, les centres d'intérêts, les attentes et la culture du voyage diffèrent entre les jeunes actuels et leurs aînés. Plus ponctuellement, les règles d'organisation des séjours de jeunes sont devenues plus complexes et voici quelques années que nos établissements d'enseignement n'ont pu en proposer. 
Pour que cette interruption ne se prolonge pas trop, les « Amis de Remagen » ont pris temporairement le relais, afin de relancer les échanges. 
 

Echanges scolaires ou échanges de jeunes ? 

Il y a beaucoup de points communs entre ces 2 types d'échanges : mêmes objectifs de découvertes croisées, mêmes publics de jeunes scolarisés au Collège, même caractère volontaire des initiatives. Mais il y a aussi des différences : les échanges scolaires sont organisés par les établissements d'enseignement, animés par les enseignants et inscrits dans un projet pédagogique ; les échanges de jeunes sont organisés par des bénévoles, à côté du système éducatif. Dans le premier cas, notre association peut apporter un simple soutien ; dans le second, elle se charge de toute l'organisation du voyage et du séjour et de son programme. 
 

Quelques principes

La réussite souhaitée des échanges s'appuie sur des principes clairs. 
 

Un engagement de réciprocité 

Les jeunes séjournent dans des familles d'accueil ; chaque famille envoyant un jeune à l'étranger s'engage donc par écrit à en recevoir un, en retour. Normalement il s'agira du même « correspondant », en vue de faciliter les liens mais si les circonstances font qu'il s'agit d'un autre jeune, l'engagement reste valable. 
 

Une information claire 

Avec l'aide des établissements d'enseignement, nous sensibilisons les parents des élèves potentiellement intéressés à l'existence d'un projet de séjour et à ses conditions de réalisation. Nous organisons – en mairie – une réunion d'information à l'usage des parents pour leur donner toutes précisions utiles et répondre à leurs questions pratiques sur le déroulement de l'échange. Nous mettons à leur disposition des formulaires d'inscription détaillés et nous leur demandons – en toute confidentialité – s'ils souhaitent communiquer des renseignements pertinents pour le bien être et la santé du jeune. 
 

Un cadre juridique précis 

Les questions de responsabilité sont primordiales pour la sécurité des jeunes et la tranquillité de tous. Les règles d'encadrement des groupes ne sont pas tout à fait les mêmes des deux côtés du Rhin, par conséquent, les Français voyagent en Allemagne sous les règles françaises et réciproquement. En l'occurrence, les règles françaises sont un peu plus strictes. Notre projet de groupe doit être déclaré au préalable et son agrément est subordonné à un encadrement réglementé, en nombre et en qualification des encadrants (nous avons ainsi recruté deux animateurs certifiés pour notre séjour d'avril en Allemagne). 
Pendant les activités collectives, les jeunes sont sous la responsabilité des encadrants et, en famille, sous la garde de leurs hôtes. Responsables de l'association et parents volontaires unissent, en outre, leurs bonnes volontés pour assurer la parfaite tenue d'événements comme la soirée dansante qui remporte toujours un grand succès auprès des jeunes. 
 

Une mise en relation personnalisée 

Un échange réussi suppose que chaque jeune trouve une famille d'accueil et que le courant passe bien entre les 2 jeunes séjournant l'un chez l'autre. Notre association joue ici pleinement son rôle. Nous sommes tous très divers – c'est heureux – et les jeunes ne sont pas plus homogènes dans leurs goûts. Nous sensibilisons donc les familles susceptibles de participer à l'échange, de sorte que chacun trouve sa place. Nous faisons de notre mieux pour éviter la « loterie » des correspondants qui n'auraient pas grand chose à se dire. Et dans la mesure du possible nous nous efforçons, avec nos homologues allemands, de nous fonder sur ce que les parents nous ont confié pour constituer des « binômes » franco-allemands avec le maximum de chances. Nous demandons également au jeune participant à l'échange de remplir un questionnaire d'évaluation des activités proposées qui nous servira à affiner nos propositions ultérieures. 
 

Des coûts serrés 

Conscients des charges pesant sur les budgets familiaux, nous souhaitons éviter au maximum que le coût d'un séjour puisse faire obstacle à la participation d'un jeune. Si le bénévolat intégral des membres de l'association nous permet d'abaisser substantiellement le coût réel de l'échange, nous demandons naturellement aux parents, une participation forfaitaire aux frais et une cotisation d'adhésion à l'association. Cette participation couvre des dépenses incompressibles (encadrants, transports, droits d'entrée…), en recherchant toujours les meilleurs tarifs. C'est la raison pour laquelle, par exemple, nous effectuons l'aller retour de Maisons-Laffitte à Remagen en train, sur le Thalys Paris–Cologne et le train régional Cologne-Remagen. 
 

Le bel exemple de 2011

Grâce à notre association, 21 jeunes Mansonniens se sont rendus à Remagen du 11 au 15 avril 2011 et les jeunes Remagener nous ont rendu visite, en retour, du 19 au 25 octobre. Nous leur avons bâti des programmes riches en découvertes mais aérés pour leur donner le temps de s'approprier un nouvel environnement et diversifiés pour tenir compte de la variété des attentes et soutenir leur attention. 
 

Côté Rhin 

C'est à pied, accompagnés par des élèves de la « Realschule », que nos collégiens ont découvert Remagen. Qu'ils ont longé la belle promenade le long du Rhin, du fameux Pont de Remagen, à la statue de Caracciola, enfant du pays et gloire du sport automobile. Parcouru le centre, de « Maisons-Laffitte-Platz » joliment arborée, à la place de l'hôtel de ville et son « Rathaus », sans oublier la fontaine Saint-Martin contant une vieille légende locale. Flâné dans les tranquilles rues piétonnes, aux magasins très variés et pas tout à fait comme chez nous... 
 
Un des sommets de notre séjour a été la visite du château de Rheinfels, un des plus vastes et des plus imposants dominant le Rhin majestueux. Ses ruines témoignent de la puissance de Dieter V von Katzenelnbogen qui l'a construit en 1245 grâce aux gros revenus des péages du fleuve. Rheinfels est situé à Saint Goar qui tire son nom d'un moine ermite venu d'Aquitaine évangéliser la région au 6ème siècle. Pour les plus courageux, la visite des souterrains - en rampant à la lumière de lampes de poches - a constitué un grand moment, entre peur et rigolade. 
 
Nous nous sommes ensuite embarqués – quelle chance - pour une belle croisière sur le Rhin romantique, jusqu'à Bacharach, saluant au passage le massif de schistes de la Lorelei – un « must » en Allemagne - là où la belle sirène charmait les marins par son chant magique. Notre programme comportait aussi un beau circuit dans le massif volcanique de l'Eiffel où nous avons été initiés aux mystères de la vulcanologie. Equipés de cirés jaunes et de casques, les élèves ont visité les caves basaltiques, véritables cathédrales souterraines, accompagnés d'un guide parlant très bien le français et parfait connaisseur des lieux. Il nous a expliqué tous les secrets des volcans. Les dernières éruptions qui ont projeté des pierres jusqu'en Italie et complètement modelé le paysage de la région sont très récentes : environ 10 000 ans. Et les prochaines ? Qui sait si elles ne sont pas pour bientôt ? Dans le massif boisé de l'Eiffel se love aussi un des circuits automobiles les plus spectaculaires du monde : le célèbre Nürburgring, le temps d'une visite, de jeunes Mansonniens ont pu se rêver en Schumacher ou Vettel… Au retour, longue escale à Cologne. Nous avons admiré sa cathédrale, visité le musée du sport où nos collégiens se sont essayé à des sports antiques ou modernes et le musée du chocolat où ils ont mis leurs connaissances en pratique en dégustant de savoureuses spécialités ! Mais bien sûr, le séjour n'était pas fait que de visites… Les jeunes ont gardé le meilleur souvenir des jeux dans le collège, animés par Andrea, professeur à la Realschule, sans oublier une super soirée de musique et de danse à la « Rheinhalle », la salle des fêtes de Remagen. Les Mansonniens ont aussi bien aimé découvrir de nouveaux plats, faire du shopping – surtout les filles – ils ont bien ri et vécu avec leur correspondant une bonne entente à prolonger… 
 

Côté Seine 

Les jeunes Remagener ont passé un week-end entier avec leurs correspondants français, en famille. Les autres jours, notre association s'est chargée de les emmener à la découverte de Paris et ses environs, en compagnie de deux de leurs professeurs. 
 
Nous avons commencé par deux journées dans la capitale, avec une superbe météo complice. Le 1er jour nous avons grimpé les rues du Vieux Montmartre avant de déboucher sur la surprise du Sacré Cœur. Puis nous nous sommes promenés au jardin des Tuileries, offert une longue flânerie autour du Louvre et sur la Passerelle des Arts où les cadenas des amoureux ont connu un franc succès. Avant d'entreprendre la remontée toujours grisante des Champs-Elysées, depuis le Grand Palais et pour certains, de conclure en beauté, au sommet de l'Arc de Triomphe. De retour à Maisons-Laffitte, nous étions accueillis à l'Espace Jeunesse avec un goûter, puis une soirée dansante à l'Espace jeunesse avec leurs correspondants français : les soirées festives des deux villes ne sont pas tout à fait semblables mais c'est toujours le même enthousiasme et le même succès ! 
Le lendemain, émerveillement matinal de la découverte de la « Grande Dame » depuis la Terrasse du Trocadéro où les jeunes Allemands, n'ont pas cessé de se faire photographier. Belle visite de la Tour Eiffel, indémodable. Le retour sur terre n'a pas duré : embarquement sur le « Batobus », puis promenade sereine sur la Seine et le cours de l'histoire, jusqu'au Jardin des Plantes. Balade au Jardin puis retour en bateau jusqu'à l'Hôtel de ville ; un peu de marche et quartier libre pour visiter les abords du Centre Pompidou. Puis retour à l'Espace Jeunesse où les élèves se plaisaient tellement qu'ils n'arrivaient plus à le quitter, le soir venu… 
 
La veille du départ, nous avons fait une visite – pleine de surprises - du Quartier de La Défense, joué au bowling en équipe avec les correspondants et laissé aux Remagener le temps d'un shopping incontournable. Les 2l èlèves de la Realschule sont rentrés enthousiastes, avec l'envie de revenir ! 
 

La suite 

C'était trop court ! Et tout le monde en redemande : les professeurs, les parents, les jeunes… Les professeurs de la Realschule ont très envie de poursuivre les échanges avec des collégiens de Maisons-Laffitte ; ils étaient enchantés de l'organisation de notre association. Les parents aimeraient que leur enfant retourne à Remagen. Enfin, nous avons reçu des échos très positifs du côté de la langue allemande, venus d'élèves français qui se sont pris au jeu et commencent véritablement à s'intéresser de plus près à la langue de Goethe.  


Les réactions

Avatar Cécile, Verneyre

Je voudrais envoyer mon fils cet été en Allemagne dans le cadre d'un échange.que me proposez-vous?
Merci d'avance de votre réponse.
Cécile Verneyre

Le 09-01-2014 à 20:52:23

Avatar Francis MILANI

Bonjour Mme Verneyre.
Veuillez utiliser notre page de contact ou envoyez nous un message à l'adresse mail : contact@amisderemagen.fr afin que nous puissions vous répondre.
Les amis de Remagen

Le 09-01-2014 à 21:52:17

Avatar Catherine Sainty

Bonjour,

Mes 2 enfants étudient l'Allemand au collège Cocteau. Malheureusement nous ne disposons pas de place dans notre appartement pour accueillir convenablement un invité et ainsi nous engager en réciprocité.
Connaisseriez-vous un organisme sérieux qui propose des éjours linguistique en Allemagne pour des adolescents de 12 et 14 ans ?
Je vous remercie par avance de votre aide,
Cordialement,
Catherine Sainty

Le 28-02-2014 à 17:40:21

Avatar Ida, Junker

Bonjour,
En réponse à Mme Sainty: pour les séjours adolescents, je récommande BILD-GÜZ, très ancien et sérieux:
http://www.bild-documents.org/index.php/sejours-linguistiques/jeunes-13-18-ans

Le 06-03-2017 à 13:12:37

Réagir


CAPTCHA