Erasmus présente les meilleurs côtés de l’Europe

Erasmus présente les meilleurs côtés de l’Europe

 

ERASMUS

(© picture alliance / Chris Wallber)

 

En 30 ans, près de 1,3 million d’étudiants allemands ont pu profiter du programme d’échanges Erasmus. « Effectuer un séjour à l’étranger signifie oser partir à la découverte de quelque chose de nouveau. D’ailleurs, ce courage est récompensé. La diversité de l’Europe devient ainsi un plus personnel », a déclaré la chancelière fédérale Angela Merkel dans un message vidéo.

À l’occasion de la célébration de l’anniversaire d’Erasmus à Berlin, elle a appelé à poursuivre la mobilisation en faveur du programme d’échanges.

  • Erasmus est un programme de soutien de l’Union européenne établi en 1987 comme programme d’échanges universitaires. Il a été progressivement élargi et s’appelle depuis 2014 « Erasmus+ ».

 

Erasmus pour tous

Aujourd’hui, tous les Européens peuvent participer tout au long de la vie aux programmes internationaux d’éducation et d’échanges : les étudiants et le personnel universitaire au même titre que les élèves, les enseignants, les apprentis, les formateurs, le personnel de la formation continue ou les seniors bénévoles.

Les projets Erasmus permettent aux adultes d’élargir ou d’approfondir leurs compétences afin d’être employables plus longtemps. Ils peuvent notamment acquérir des connaissances de base en mathématiques ou dans les domaines scientifique et technique, ce qui concerne avant tout les travailleurs peu qualifiés.

  • Depuis 2015, les séjours d’étudiants et du personnel universitaire sont encouragés dans le monde entier. Cela s’applique également aux étudiants non européens qui viennent en Europe suivre ces programmes.

 

Découvrir la langue, le pays et les habitants

 

ERASMUS

(© picture alliance/dpa)

 

« Nulle autre initiative n’a autant marqué de son empreinte toute une génération d’Européennes et

d’Européens », a affirmé la ministre fédérale de l’Éducation Johanna Wanka lors du lancement des célébrations. Erasmus rassemble et il présente des avantages concrets pour tous. Il permet de vivre l’Europe et ses valeurs comme la paix, la liberté, la démocratie et la solidarité.

Ceux qui ont le courage de vivre pendant un certain temps à l’étranger pour apprendre n’améliorent pas seulement leurs perspectives d’emploi. À leur retour, les participants ont pris de l’assurance car ils ont appris une langue étrangère et connu un autre quotidien. Souvent aussi, ils ont noué des liens pour toute la vie. Ceux qui ont fait ces expériences sont tout spécialement à même d’apprécier la valeur d’une Europe unie, a souligné Mme Merkel.

Pour les participantes et participants, un séjour de formation à l’étranger n’est pas qu’un épisode, c’est souvent une expérience qui marque un tournant dans leur vie. Des millions d’étudiants, d’élèves, d’apprentis et d’enseignants ont pris part aux projets d’échanges. Jusqu’en 2020, plus d’un demi‑million de participants allemands pourront bénéficier du programme. Dans toute l’Europe, ce chiffre atteindra même 4 millions.

 

Erasmus aide à faire reculer le chômage

Études ou vie professionnelle : les expériences professionnelles internationales font de plus en plus partie du profil professionnel exigé. Les échanges apportent une importante contribution à la baisse du chômage des jeunes en Europe, a constaté Mme Wanka. Les jeunes en formation et leurs formateurs, par exemple venant d’Espagne ou de Grèce, peuvent se familiariser en Allemagne avec la formation en alternance.

Depuis 2014, le programme « Jeunesse en action » fait également partie d’Erasmus+. Les jeunes issus de milieux défavorisés, qui en général ne sont jamais allés à l’étranger, peuvent eux aussi y participer. Les rencontres de jeunes leur permettent en effet de se lier rapidement et simplement, ce qui améliore leurs chances de terminer leur scolarité avec un diplôme et de pouvoir ensuite suivre une formation.

  • D’Erasmus à Erasmus+
    Depuis 30 ans, le programme Erasmus est synonyme d’expériences enrichissantes. En 2014, Erasmus devient Erasmus+. Ce dernier représente un élargissement du programme initial et dispose de 40 % de ressources en plus. Pour la période 2014‑2020, il est doté d’un budget de 14,7 milliards d’euros. Erasmus+ est le programme de l’UE en faveur de l’éducation, de la formation, de la jeunesse et du sport en Europe. 33 pays y prennent part : les 28 États membres de l’UE ainsi que l’Islande, la Norvège, le Liechtenstein, la Turquie et l’ex‑République yougoslave de Macédoine.

 

Situation au 24 janvier 2017

 

Slource / Quelle: Missions-allemandes-en-France



Réagir


CAPTCHA